Nos actions

Imprimer Partager

Presbyacousie

Pr Christine Petit, Institut Pasteur, investigateur principal.
c.petit@pasteur.fr

Cette étude clinique multicentrique porte sur les facteurs génétiques prédisposant à la presbyacousie. Le RTRS audition est impliqué dans cette étude (Bordeaux, Paris Beaujon, Clermont-Ferrand, Lille, Lyon, Marseille et Toulouse). La presbyacousie, surdité neurosensorielle de la personne vieillissante, affecte 30 % des individus au-delà de 65 ans.

Parce qu'elle contraint l'individu à un isolement familial et social progressif, conduisant souvent à la dépression, elle pèse d'un poids considérable sur la qualité de vie. Il n'existe aucun traitement. Seules des prothèses peuvent être proposées aux individus atteints. La presbyacousie est un déficit sensoriel complexe dont les facteurs de prédisposition sont environnementaux et génétiques. Les bases génétiques de la presbyacousie sont presque totalement inconnues. Quant aux connaissances sur la pathogénie de la presbyacousie, elles n'ont guère évolué depuis la classification de Schuknecht, il y a près de 50 ans. Parce que l'objectif visé est le diagnostic et la prise en charge thérapeutique, une classification phénotypique fine associée à la définition des mécanismes pathogéniques sous-jacents, que permet l'approche génétique, est une étape incontournable. Aucune étude d'association portant sur l'ensemble du génome n'a été encore réalisée pour la presbyacousie actuellement. Sur une cohorte établie grâce au travail collaboratif de 7 centres dispersés sur le territoire national, le centre premier et principal étant le CIC, une analyse d'association portant sur l'ensemble du génome sera effectuée.

Créé Samedi, 29 Mai 2010 Modifié Lundi, 18 Octobre 2010

© 2010 Fondation Voir et Entendre. Tous droits réservés. Une réalisation Sud Edito et h2studio